Mode

La morphologie, c’est oui oui oui !

Entre nous, avouons-le : combien de fois ça nous est arrivé d’acheter des vêtements qu’on trouvait magnifiques, mais qui finalement restaient au fond de notre armoire, l’étiquette encore bien accrochée ? Pas de quoi avoir honte, on est à peu près 99,9999 % de filles sur cette Terre à avoir vécu cette expérience déprimante.

En fait, j’ai remarqué que trop souvent, lorsque je faisais du shopping, j’avais tendance à me laisser influencer par les derniers trends imposés par les marques, à craquer rien qu’à l’idée de pouvoir ressembler à une icône de mode – « Garance, Chiara ? » – « Oui c’est moi ! » (comme je m’y croyais déjà). Alors je cherchais le dernier hit bag ou le style du moment. Sauf que même en suivant attentivement les tendances, le résultat n’était jamais aussi convaincant que sur les comptes Instagram, les belles pages des magazines ou dans les vitrines.

Durant des années, je me suis laissée avoir ainsi, choisissant par coup de cœur des vêtements qui ne m’allaient pas vraiment. Résultat, ces tenues ne passaient généralement pas l’épreuve du premier essayage à la maison. Jusqu’au jour où j’ai compris que ça ne servait à rien d’accumuler les achats impulsifs sans savoir qui j’étais et, pour le dire simplement, « comment » j’étais faite.

Identifier notre silhouette est sans aucun doute l’une des astuces les plus efficaces pour révéler notre beauté naturelle. Cela paraît simpliste, mais pourtant c’est ce que j’ai constaté au fil des ans : dès qu’on a compris quel est son type de morphologie, fini les achats inutiles et les coupes qui ne mettent pas en valeur. On choisit directement le bon vêtement qui sait nous faire briller et qui nous rend belles et désirables. Car pour chaque type de silhouette, il existe des formes plus flatteuses que d’autres.

Moi, pour commencer, je me suis mise face à mon miroir et j’ai observé. Mes hanches étaient-elles plus larges que mes épaules, ou était-ce la partie inférieure de mon corps qui était plus étroite ? Est-ce que je formais plutôt un 8, un H, un V, un A, un X ou un O ? Une fois ces clés en main, toute ma perspective a changé. Fini les Garance et les Chiara, j’ai enfin assumé d’être Ljubinka. Et voilà, maintenant j’étais bien partie pour réussir ma prochaine séance de shopping.

Vous aussi, vous avez la même expérience à partager ? Ecrivez-moi et on papote. Et si vous souhaitez des conseils plus poussés, rendez-vous dans un prochain article pour savoir quels vêtements ont le plus de chances de vous aller. Promis, c’est le jackpot assuré !

Partager

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus